recipe-XML
Valid xhtml10

radis

Calendrier de saison

Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Aoû Sep oct Nov Déc
                       

Description

Les petits radis ou radis roses sont ronds ou allongés, roses ou à bout blanc. Ils sont vendus en botte. Ils ont pour origine les Pays de la Loire de février à mars, Rhône-Alpes et l’Île-de-France de mars à juin, Provence-Alpes-Côte-d’Azur d’avril à juin.

Conseils

Quantité à prévoir

Une botte pour 4 personnes

Comment choisir

Le feuillage doit être bien vert et le toucher ferme.

A éviter

Les radis mous et creux au toucher, les radis aux fanes jaunies.

Conservation

Un jour ou deux dans le bac à légume du réfrigérateur.

Le bénéfice nutritionnel

Peu énergétiques, les radis présentent une haute densité en minéraux et oligo-éléments : pour 100 calories, ils fournissent 1620 mg de potassium, 133 mg de calcium, 47 mg de magnésium, 5,3 mg de fer… Cela leur confère d’intéressantes propriétés reminéralisantes.

Leur apport en vitamine C est appréciable, au regard du besoin quotidien : en moyenne 23 mg aux 100 g, soit près de 30 % de l’apport quotidien conseillé pour l’adulte (80 mg).

Ils sont une bonne source de fibres alimentaires, fibres d’autant plus efficaces sur le transit intestinal que les radis sont consommés crus.

Composition

Légers, légers, les radis roses ! Ils fournissent à peine 15 kcalories (environ 63 kJoules) aux 100 g, ce qui les place parmi les aliments les moins énergétiques.

Protéines et lipides (graisses) n’étant présents qu’à l’état de traces, ce sont les glucides (2,5 à 3,5 g aux 100 g) qui apportent l’essentiel des calories. Des glucides constitués en majorité par des sucres simples (glucose et fructose), mais aussi par quelques autres moins courants, comme des pentosanes ou des hexanes (qui ne sont que partiellement assimilés).

Cependant, les radis renferment quantité de minéraux et d’oligo-éléments : légumes-racines, ils les ont concentrés durant leur développement sous terre. Leur richesse en potassium facilite la diurèse (ils sont naturellement pauvres en sodium, ce qui accentue encore cet effet de drainage). Il faut noter leurs teneurs intéressantes en calcium (avec un rapport calcium/phosphore supérieur à 1, ce qui favorise la bonne assimilation du calcium), en magnésium, en soufre.

Enfin, ils apportent du fer (accompagné de cuivre, qui améliore sa bonne utilisation par l’organisme), du zinc, du fluor, des traces d’iode, de sélénium…

Les radis constituent également une bonne source de vitamine C puisqu’ils en apportent en moyenne 23 mg aux 100 g (un taux non négligeable, au regard du besoin quotidien, estimé de 80 mg pour l’adulte). Dans les radis, légumes-racines, la vitamine C est plutôt mieux préservée que dans d’autres légumes, notamment les légumes-feuilles (épinards par exemple) ; et comme les radis sont pratiquement toujours dégustés crus, on bénéficie d’un apport maximal en vitamine C (il n’y a pas de perte due à la cuisson).

On trouve aussi un large éventail de vitamines du groupe B (notamment la vitamine B9 ou acide folique, la vitamine B3 ou PP et la vitamine B6), et de petites quantités de provitamine A (carotène).

A ne pas oublier : les fibres. Elles sont assez abondantes dans les radis (aux alentours de 1,5 g aux 100 g) et constituées surtout par de la cellulose et des hémicelluloses.

Source: Aprifel


Haricot